• une pipe en écume de mer

    Après une sombre et orageuse soirée d'automne je jouissais de la double volupté de la méditation et d'une pipe d'écume de mer, en compagnie de mon ami Dupin."(La lettre volée" d'Edgar Allan Poe).

      C'est une phrase comme celle-là qui embraye l'imaginaire dès le début du récit. Me souviens plus la première fois où le syntagme est apparu sous mes yeux, mais c'étaient des yeux encore très jeunes, avides de lectures au trésor, pas encore lassés d'une certain type de littérature. Des yeux vierges et un esprit naïf pour croire encore que les pipes pouvaient vraiment être fabriquées avec de la véritable écume de mer. De la vraie mer. Mais mon cartésianisme naissant refusait de croire que cette mousse blanche, insaisissable, se cassant sitôt formée sur la crête des vagues venant s'échouer sur la plage pouvait donner lieu à quelque chose d'aussi solide qu'une pipe. D'un objet destiné qui plus est à contenir du feu. L'alliance du bois, de l'eau et du feu était inconcevable. C'est peut-être pour cela, que j'étais prête à décoller pour n'importe quel voyage, n'importe quelle aventure, n'importe quel mystère. Oui le mystère surtout. La pipe d'écume colorait de rêve, de réflexion, d'une intelligence hors du commun, le personnage qui en était doté. 

     C'était une superbe pipe en écume admirablement culottée, aussi noire que les dents de son maître, mais parfumée, recourbée, luisante, familière à sa main, et complétant sa physionomie. Et il demeura immobile, les yeux tantôt fixés sur la flamme du foyer, tantôt sur la mousse qui couronnait sa chope; et chaque fois qu'il avait bu, il passait d'un air satisfait ses longs doigts maigres dans ses longs cheveux gras, pendant qu'il humait sa moustache frangée d'écume. (Maupassant, Boule de Suif ).

    Je n'avais probablement pas encore lu Maupassant, ni même Poe, que les pipes en écume de mer avaient déjà éveillé le délicieux titillement de la lecture. Cette même gourmandise qui fait frémir les ailes du nez humant la fumée de miel d'une pipe. Avec ça, la sensation confortable d'être dans une bulle protectrice et pourtant on est prêt à affronter avec le héros tous les dangers. Je crois que je ne retrouverai pas le premier roman où j'ai rencontré la pipe en (ou d')écume de mer mais il a ouvert la capacité à accueilir tous les autres, avec gourmandise. Hier encore, je l'ai retrouvée avec plaisir, la pipe en écume, et pourtant dans le portrait d'un policier tout en ironie.

    Un petit homme plein de déférence qui semblait déterminé à singer la mise soignée de la classe supérieure, à laquelle il avait ajouté la touche "intellectuelle" d'une pipe en écume blanche. [...] Il fumait une pipe en écume blanche au fourreau jauni par le temps et l'usage, de sorte que lorsqu'il l'ôta de sa bouche, je fus surpris de voir que le tuyau était d'une blancheur immaculée. Thomas H. Cook, Les leçons du Mal, Seuil/Policiers, 2011, p.77.

     La posture du fumeur de pipe en écume, semblable à celle du lecteur, induit la même originalité et la nécessité d'une interprétation qui prenne son temps.une pipe en écume de mer Je ne cherche pas les coïncidences, or, elles se présentent en assez grand nombre en ce moment. Je n'en tire aucune leçon, n'y vois aucun signe qui m'indiquerait la bonne voie. Non, simplement, je les accueille comme les images qui se forment à travers les volutes de la fumée s'élevant de la pipe d'écume... Ou celles qui naissent des mots. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Août 2011 à 20:34
    brigitte Celerier

    des mots qui me mettent dans même état heureux que l'idée d'une pipe de mer (rêvé enfant d'en offrir une)

    2
    mel13 Profil de mel13
    Mardi 2 Août 2011 à 20:56

    @ brigitte 

    merci d'être passée et pour votre commentaire et votre rêve d'enfant :-)

    3
    Mardi 2 Août 2011 à 21:06
    oth67

    Et comme dirait Magritte, Ceci n'est pas une pipe !

     

    4
    Mercredi 3 Août 2011 à 14:15
    Cieljyoti

    je prends un réel plaisir à te lire. me suis plongée dans google pour savoir ce qu'est une pipe en écume de mer, le nom est vraiment magnifique surtout quand on sait que c'est, comme tu le dis, pour accueillir le feu ! sincèrement, je trouve que tu as un vrai talent d'écrivaine. t'es-tu essayée dans des textes plus longs, genre nouvelle ? si non, je t'y encourage vivement quitte à plagier quelques bons auteurs, après tout, ne sont-ils pas là pour ça ? en chine, nous disons un faux vaut mieux qu'un vrai parce qu'au lieu de le regarder, nous le portons !

    5
    mel13 Profil de mel13
    Mercredi 3 Août 2011 à 15:24

    @ oth67: effectivement, d'écume de mer ou de bruyère, ce n'est pas une pipe mais l'image de Magritte a failli servir d'illustration ;-)

    @ Cieljyoti : trop gentille et évidemment, ça fait vraiment plaisir ce que tu me dis! J'ai déjà écrit plusieurs nouvelles et romans, mais ces dernières années c'est pour le théatre que j'écris (comédienne amateur)... Si ça t'intéresse, je te fais parvenir quelques textes... (mais, franchement, à mon age - tiens l'ordi ne veut plus mettre les accents circonflexes -, on est lucide et si ma plume vole parfois joliment, elle n'a rien d'exceptionnel alors ne te crois pas obligée de les lire). J'aime beaucoup l'adage chinois que tu cites: aurais-tu des accointances particulières avec ce pays? (avais déjà remarqué la poésie de ton pseudo). Merci en tout cas;-)

    6
    Mercredi 3 Août 2011 à 18:57
    Cieljyoti

    suis franco-chinoise née à Hong Kong où je suis retournée vivre depuis mon diplome en france. mon nom est Lam Si-ling Céline Jyoti. on m'a dit que céline signifie ciel, d'où mon pseudo. cela dit, l'adage chinois est de moi en fait. oui tes textes m'intéressent beaucoup. j'adore le théâtre. suis surprise que tu dises "à mon âge" ? que veux-tu dire ? tu ne parais pas très âgée ? il n'y a pas d'âge pour avoir du talent, non ?

    7
    mel13 Profil de mel13
    Mercredi 3 Août 2011 à 20:00

    @ Cieljyoti

    Propose de continuer discussion par mail ou Twitter: qu'en dis-tu?

    8
    Jeudi 4 Août 2011 à 08:09

    Bientôt, je m'installerai sur le banc dehors et je fumerai ma pipe

    9
    mel13 Profil de mel13
    Jeudi 4 Août 2011 à 11:32

    @ Lautreje

    Pour ton anniversaire, tu veux qu'on t'en offre une? J'ai arrêté de fumer mais je me mettrais bien à la pipe pour t'accompagner sur ton banc...

    10
    Jeudi 4 Août 2011 à 11:38
    Dom A.

    Vous m'obligeriez en me permettant une petite pause, par ici.

    On y sent l'air du large! D'avance, merci.

    11
    mel13 Profil de mel13
    Jeudi 4 Août 2011 à 12:01

    @ Dom A.

    Seule noblesse oblige et je ne me permettrai pas de vous permettre quoi que ce soit. Plutôt honorée de vous voir ici respirer l'air de mon large. Merci à vous.

    12
    Hypathie
    Samedi 6 Août 2011 à 16:31

    OUh la la, j'avais vraiment pris du retard dans la lecture de tes billets, mais ça valait le coup d'attendre et le nombre de commentaires augmente on dirait... En tout cas Cieljyoti a raison, tu as un vrai talent, je l'ai toujours pensé !  Apprivoise-le...Bises...

    13
    Samedi 18 Février 2012 à 20:20

    on trouve des pipes en écume de mer et même des porte cigarettes (même si je crois que le vrai nom c'est fume-cigarette) sur ce site français :
    http://www.lecumedesroses.com/


    amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :