• relire les bibliophages

    Fouillant et relisant d'anciens textes (sans projet précis, sauf peut-être poursuivre un commencement ou jeter des choses irrécupérables) je tombe sur une vieille nouvelle "Les bibliophages" aussi risible qu'insipide mais dont le début étrange peut-être... Je résiste à l'envie de le réécrire et le livre tel quel.

    relire les bibliophages

     

                Et c’est exactement ainsi que les choses se passèrent.

    Le choc fut aussi brutal que frontal. La pile de livres se déversa, se mélangea dans un murmure de mots sortis de leurs gonds de papier. A la bibliothèque, ce fut soudain le silence. Un ange, sorti de son sommeil, battit des paupières et fit ce qu’il avait à faire : passer l’espace d’un instant devant le couple accroupi au milieu des livres. Leurs voix résonnèrent en même temps : « Euh, pardon, excusez-moi ». L’ange, enfoui sous la couette, avait repris son rêve. Les mains de l’homme saisirent Michel Quint, Pierre Péju et Jean-Philippe Toussaint, tandis que celles de la femme s’emparaient à la hâte de Laurie Colwin, Perec…





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :