• Monologue intérieur

    Le thème des Impromptus littéraires de cette semaine est un monologue intérieur. Voici le texte (absolument pas autobiographique) que j'ai envoyé...

    Tu ressasses ma vieille, tu tournes en boucle, tu yoyotes. Passe la quatrième d'abord, t'entends pas le moteur là qui en appelle à ta clémence? Oui, mais, j'en peux plus, moi. Besoin de clémence moi aussi, besoin d'air, besoin d'ailleurs, besoin de... Arrête un peu de t'apitoyer sur toi-même. Il y a pire que toi, tu es au courant qu'il y a des gens plus mal lotis que toi, des mal logés, des sans-abri, des chômeurs, t'as entendu parler des émeutes en Tunisie, en Algérie? Tu as juste besoin d'éloigner tes yeux de ton nombril. La ferme! Marre de ta morale à deux balles. Marre de tes ratiocinations continuelles. Marre des bavardages stériles. À commencer par ceux des élèves. Je ne les supporte plus. Si seulement la neige était tombée dans notre région, si seulement j'avais eu une grippe, ou un accident... Attention! Fais gaffe, putain, il y a des tarés encore plus dingues que toi sur cette route, tu vas finir par l'avoir ton accident. C'est cela que tu veux? Tu as pensé à D. et à L.? À tes parents? À C., S., A. et... La ferme! Et puis je te signale que les initiales avec un point, c'est un peu dépassé , ça connote un peu le roman réaliste et son effet de réel, c'est carrément ringard. Puisque te voilà lancée, concentre-toi sur ton premier cours. C'est quelle classe en premier, les sixièmes 6? Ils sont gentils, eux, encore frais... Oui, mais je termine avec les quatrièmes 3, je vais encore pousser des hurlements hystériques. Tu ne veux pas être constructive pour une fois? Mets ton clignotant. Réfléchis, mets-toi à leur niveau, tu ne peux pas exiger d'eux une analyse aussi experte que toi sur les textes, quand tu avais leur âge c'était aussi l'histoire qui primait sur la forme... la construction du récit, le monologue intérieur qui prend la forme d'un dialogue entre soi et soi, tu n'en avais rien à faire... Ralentis, tu es arrivée au collège. Merde, c'est quoi le code du portail automatique déjà? Mais bien sûr, quand j'ai besoin de toi, c'est silence radio...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    olivier perriguey
    Mardi 8 Février 2011 à 08:59

    Moi, il me fait rire ce monologue.

    2
    mel13 Profil de mel13
    Mardi 8 Février 2011 à 11:55

    @ olivier: c'est fait pour... :)))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :