• La petite fille aux allumettes

    Lu hier aux sixièmes le conte d'Andersen. Merveilleux et cruel. On a expliqué ce qu'était une vision et chacun de raconter ses visions, rêves et prémonitions.

    Tout à l'heure, pendant la sieste, j'ai eu un rêve-vision. Conscience et reconnaissance d'un paysage déjà connu donc. Dans ce rêve je pensais à la chance que j'avais et qu'il fallait en imprimer tous les détails. Je marchais dans une rue que je connais, tournais la tête à gauche vers une sorte de place au fond de laquelle se dressait une maison moyenâgeuse. Il y avait des passants d'un passé très ancien mélangés à des personnages du présent et je sentais précisément que je vivais un moment très rare, extraordinaire. Je déambulais dans cette ville jusqu'à la nuit... Soudain, j'ai vu ma grand-mère, qui s'était couchée dans ma voiture sous une couverture. Elle avait très froid et semblait très affaiblie. Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas ma voiture et je lui ai tendu la main pour qu'elle en sorte. Réveil contraint.

    Essaie en vain de retrouver le lieu que je connaissais si bien. Pense écrire sur les noms propres, les noms de mon parcours, voir l'atelier de Bon http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article2292-voir blog brigetoun à la date du 11 décembre) mais après les copies, avant les vacances.

    Suis allée me promener sur le blog de Lautreje et découvert Pagenas... Images oniriques et éveilleuses. A voir...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :