• Elle a plu.

    Je bataille contre l'informatique et si je m'avoue provisoirement vaincue, la guerre n'est pas finie. Comme je n'ai pas pu envoyer mon texte aux "impromptus littéraires"  (après avoir perdu mon temps à renseigner le formulaire imap - imappelle, imapostrophe, imapasencore- et me l'être vu refusé pour des champs par défaut et vitupéré contre cette machine pour mutants nés avec et ma nullité de dinosaure, je le mets ici. Nâ.

    Elle a plu toutes les pluies de son corps. Et puis elle a mouru. 

    Et puis non: elle s'est dit que c'était trop bête de n'être plus pour lui avoir déplu. Elle s'est plu à l'imaginer noyé sous les pluies de la mousson, et puis tordu de douleur à cause du palu, écrasé par un palétuvier déraciné. Le visage écrabouillé, il ne lui a plus plu, plus manqué, plus rien du tout. Alors il lui a plu de se plaire, à elle, la déplue. Après la plaie ouverte et la plainte, elle est passée au plaisir.

    Les pluies ont cessé, lavé les trottoirs et les plaies. Un parapluie s'est fermé. Un ciel s'est ouvert. Il lui a plu.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Mars 2010 à 20:34
    J'adore,  elle a mouru !

    Pour les impromptus, faut que t'envoie ton texte par mail, quel est ton pb ?
    2
    mel13 Profil de mel13
    Jeudi 11 Mars 2010 à 17:01
    Ca y est, j'ai enfin réussi. T'expliquer serait trop long et je ne veux pas en perdre pour aller voir sur ton blog si tu as écrit un nouveau texte. Merci en tout cas pour ta gentillesse.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :