• dragons et démons

    derniers billetsderniers billetsTuer vite ses dragons et ses démons avant qu'ils ne vous tuent. Ne pas faire de ses dragons et de ses démons des animaux domestiques. Chausser ses ailes et ne pas jouer les angéliques angelots. Brandir la lance plutôt et l'enfoncer dans la gueule des monstres. Pour autant ne pas pleurer. Ne pas se dire qu'ils nous ont accompagné si longtemps, qu'en accointance avec eux nous étions, qu'inoffensifs semblaient nos dragons et démons. Pas d'état d'âme pour eux même s'ils crient merci. Achever la paresse et la proscratination et terminer de corriger les paquets de copies... Sur les six paquets, seuls trois (dont les copies du brevet blanc) ont été faits et les autres attendent désespérément l'assaut. L'encre rouge a coulé, a séché, a tari. Les  vacances ont plu toute la journée.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hypathie
    Dimanche 1er Mai 2011 à 12:43

    Tu as raison, c'est difficile de venir à bout de ses dragons, il y a tellement lentement qu'on cohabite avec eux, qu'on se chauffe le corps à leurs feux...on finit par s'attacher... bon courage pour tes copies ! Pensées, bises fleuries et brin de muguet... (pas pu envoyer ce message avec pseudo habituel !)


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     

    2
    Dimanche 1er Mai 2011 à 15:40

    Les dragons et les démons nous suivent longtemps. Rien que leur pas derrière mon dos me faisait trembler... et puis un jour, j'ai osé me retourner pour les regarder droit dans les yeux et subitement ils ont rétréci, rétréci...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :