• défilé

     

    derniers billets

    Une averse et trois tasses de thé plus tard... Elle n'en peut plus de cette immobilité à attendre l'envoi de la photo pour illustrer son article. Bien sûr ce n'est pas grave, bien sûr elle a le temps, bien sûr elle est en vacances. Oui mais. Aussi longues soient elles, elles défilent, encore lentement dans le premier quart, déjà moins lentement dans le deuxième quart, et là elle a entamé la deuxième quinzaine de juillet, loin du défilé sur les Champs.

    Loin des militaires, elle a vu défiler le paysage désert et sauvage des Causses, comme une mer apaisant l'oeil et le défilé des images intérieures. Passagère d'une voiture, immobile à l'arrière, elle a regardé horizontal, se déplacer l'horizon jaune sur fond bleu. Maintenant elle ouvre les volets et regarde défiler les nuages. Assise, le casque sur les oreilles, la musique défile. Ainsi que les mots. Tout à l'heure debout, une tasse allant et venant des mains à la bouche, elle regardait tomber, verticale, la pluie. A la conjonction de ce défilé horizontal, de la coulée verticale, elle s'émerveille d'exister. Elle récapitule ce qui défile à l'horizontale: paysage, nuages, vacances, musique, mots, pensées, les autres, elle aussi parfois à l'intérieur d'une voiture, les vautours au-dessus, magnifiques... Tandis qu'à la verticale, s'écoule la pluie, le sang, le temps, le sale temps qui poisse et qui pègue, le poids de l'ennui...                                               Au-dessus d'elle, magnifiques, tournent et planent les vautours.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Juillet 2011 à 15:53

    défilé... des filets !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :