• bleu tueur

    bleu tueur

     

     

     

     

     

    Maisbleu tueur

    Quand les mots ne disent plus rien, quand ils rétrécissent comme peau de chagrin, il faut chercher le bleu, un bleu tueur comme vendredi. Ce bleu assassine tout ce qui n'est pas bleu, un bleu misocolore, un bleu qui rend muet aussi. Mais le bleu enfui, la nuit venue, les rêves et les images reviennent avec un désir de mots. Mots ordinaires acérés, aiguisés à la lame du bleu. Le bleu blême, bleu ombre de lui-même, est-ce encore un bleu? Comment peut-on devenir bleu mercenaire?

    bleu tueur


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    D3
    Lundi 18 Juin 2012 à 22:27

    Wouais !   Le bleu poignarde au coeur et fait perler les larmes       immensité ,,,,


    "Trop " de bleu coupe le souffle , apres récupération ,peut amener au lyrisme ,mais reste une sorte de secret tresor (et ,ou invresement )     Je vous envie ,celui des photos est grandiose ,

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :