• asters

    asters Cousin, cousines, soeurs, grand-parents, mères réunis pour deux anniversaires. Repas de fête aussi pour les abeilles dans les asters. Chacun fait son miel de cette journée indienne en été. La presque dernière annonce les météorologues. Bientôt les températures glisseront jusqu'à la chute brutale sur le coccyx. Ça fera mal au point de ne plus pouvoir s'asseoir dessus. En attendant, on bourdonne, on muse, on s'amuse, on savoure les asters.

    Léger voile tout de même, teinté de mauve. Mauvais le vent qui s'annonce. Un vent fauteur de trouble qui dispersera, éparpillera, démembrera. Alors, stratèges, on apprend à jouer au Mahjong.

    Les joueurs sont des vents. L. est "Vent d'Est", C. -ironie du sort qui la pousse vers le Nord- "Vent du Sud", et les deux derniers portent les vents des autres points cardinaux. Le mur construit avec les 144 tuiles -n'y voir aucune métaphore- forme un carré qu'il s'agit d'ouvrir avec un rituel. C'est "Vent d'Est" qui ouvre la brèche et forme la Colline. Puis Est donne la première paire de tuile à Sud... Magie de la nouveauté et/ou poésie du jeu, on oublie que le temps passe, avec la période de grâce. Pas un souffle d'air, il faut partir cependant. Une larme brouille la dernière vision des asters...



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Octobre 2011 à 07:40

    bien ri de la chute sur le coccyx ! ne m'en veux pas, je suis encore cigalle !

    2
    Sarasvati
    Mardi 4 Octobre 2011 à 20:53

    Ici aussi, l'automne s'était grimé en été mais aujourd'hui il a retiré son masque... mais trouvé dans ma boite à messages un rectangle soleil qui a éclairé toute cette grise journée ! Merci...  Que n'ai-je des ailes pour voler vers toi Mel...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :