• Anna et le duc

    J'ai décidé de devenir grosse et con, depuis trente-sept jours j'y oeuvre pour de bon, mangeant plus que de raison... Mais en attendant la grosse dondon, je lis Anna:

    Je n'ai que faire des odes et de leurs bataillons,/ Des subtiles élégies et de leurs séductions;/Pour moi, il faut dans les vers que tout soit à côté,/ Pas comme chez les gens.

    Si vous saviez avec quelles ordures/ On fait pousser les vers, sans la moindre honte,/ Comme un pissenlit jaune près de la clôture,/ Comme les bardanes et l'arroche.

    Un appel irrité, l'odeur du goudron frais,/ Une mystérieuse moisissure sur le mur.../ Et le vers chante déjà, railleur, tendre,/ Pour votre joie et la mienne.

    1940

    Anna AKHMATOVA, Requiem, éd. "Poésie/Gallimard", 2007,"Course du temps", p. 312.

    Quant au duc, il me donne plus de mal.

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Avril 2011 à 07:58

    grosse, peut-être et alors ?

    con, je ne le crois pas !

    2
    mel13 Profil de mel13
    Samedi 2 Avril 2011 à 19:32

    @ Lautreje


    si, si, je confirme... parce que contrairement à toi, enfin je crois, d'après ce que j'ai lu de toi ,je n'ai pas le courage de lâcher ce qui m'encombre, que dis-je lâcher, rompre plutôt, rompre avec ce boulot qui me bouffe... bon, j'arrête, merci pour tes commentaires qui me vont toujours droit au coeur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :